Vendredi 1 juin 2012 De Lagos à Lisbonne en Solitaire

La météo est bonne pour le 1/5, avec vent dans le bon sens. Malheureusement, il est trop fort dans la journée pour me permettre de manœuvrer dans le port assez étroit, et avec attente pour que la passerelle s’ouvre. le départ ne se fait qu’à 16h30.

ScanNav 20120601 de Lagos à Lisbonne en solitaire

ScanNav 20120601 de Lagos à Lisbonne en solitaire

La visibilité est mauvaise, vent 15 kts; rangement des amarres, des pares-Battages, 2 ris dans la GV, Génois lègèrement roulé. Grosse suée avant que tout soit en place.

Départ de Lagos, visibilité moyenne. La falaise a l'ouest de Lagos

Départ de Lagos, visibilité moyenne. La falaise a l’ouest de Lagos

Le vent continue à baisser et au niveau du cap Sagrès, je suis au moteur.

Le Cap Sagres

Le Cap Sagres

A 21h 30 Le Cap Saint Vincent. je le distingue à peine. le vent remonte: 2 ris

Le Cap Saint Vincent

Le Cap Saint Vincent

Durant la nuit, le vent retombe, et le moteur reprend du service. je coise des pecheurs; les plus grands ont un AIS, les plus petits non, et leurs lumières ne sont pas identifiables, à cause de leurs projecteurs puissants. Les plus petits sont des barques sans aucune lumières. Enfin, tout le long de la cote du Portugal, je croiserai des « mines »: flotteurs de casiers ou de filets, je ne sait pas. Dans certaines zones, il y en a tous les 50m.

La hantise: les pêcheurs, sans AIS, avec une trajectoire imprévisible et souvent des feux in identifiables

La hantise: les pêcheurs, sans AIS, avec une trajectoire imprévisible et souvent des feux in identifiables

 

 

 

 

 

 

 

La hantise: les pêcheurs, sans AIS, avec une trajectoire imprévisible et souvent des feux in identifiables

La hantise: les pêcheurs, sans AIS, avec une trajectoire imprévisible et souvent des feux in identifiables

 

 

 

 

 

 

 

 

A midi, petit salé aux lentilles, comté et banane. pas un dauphin ni autres animaux depuis le départ. Seuls quelques oiseaux fins planneurs, mais rares sont visibles. Il pleut dans l’après-midi. En fin de journée la pluie s’arrette, le vent tombe.nuit au moteur au ralenti pour arriver de jour dans l’entrée du Tage:

Arrivée sur l'entrée du Tage; une cote très éclairée.

Arrivée sur l’entrée du Tage; une cote très éclairée.

Les nombreuses lumières rendent difficile l’identification des feux.

remontée tranquille du Tage jusqu’au port des containers derrière lequel se trouve la marina « Doca de Alcantara »  dans laquelle j’ai décidé de m’arrêter.

Remontée du Tage; un fort

Remontée du Tage; un fort

 

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; une maison déjà très africaine

Remontée du Tage; une maison déjà très africaine

Remontée du Tage; au loin le pont, la tour de Belem et l'entrée de la marina de la Volvo Ocean Race

Remontée du Tage; au loin le pont, la tour de Belem et l’entrée de la marina de la Volvo Ocean Race

 

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; le pont, la tour de Belem

Remontée du Tage; le pont, la tour de Belem

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; la marina de la Volvo Ocean Race

Remontée du Tage; la marina de la Volvo Ocean Race

Remontée du Tage; la tour de Belem

Remontée du Tage; la tour de Belem

 

 

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; Hommage a Gago Coutinho (1er vol vers les îles du Cap Vert)

Remontée du Tage; Hommage a Gago Coutinho (1er vol vers les îles du Cap Vert)

 

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; l'hommage aux découvreurs

Remontée du Tage; l’hommage aux découvreurs

Remontée du Tage; le pont et le Christ

Remontée du Tage; le pont et le Christ

 

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; le pont et le terminal des containers

Remontée du Tage; le pont et le terminal des containers

 

 

 

 

 

 

 

Remontée du Tage; le pont dont le bruit est infernal

Remontée du Tage; le pont dont le bruit est infernal

Remontée du Tage; le terminal des containers

Remontée du Tage; le terminal des containers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, à 11H, j’obtient une place dans la Doca de Alcantara après avoir demandé la marche à suivre a des pécheurs sur un ponton.

 

Related Images:

À propos de Jean MILLON

Skipper/Propriètaire du Trismus 32 "TAWAK"
Ce contenu a été publié dans 2012, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.